Background Image

Les 10 étapes clés pour une stratégie de contenu réussie

by — Posted in Web Marketing

Afin de vous démarquer de la concurrence et d’être au plus près de vos différentes cibles, mais aussi dans le but de générer du trafic de qualité ainsi que de contribuer à l’optimisation du SEO, il est nécessaire de mettre en place une stratégie de contenu. Si vous abordez le sujet du contenu, il peut arriver d’être totalement perdu : quoi écrire, comment, à qui ? Voici autant de questions se bousculant dans votre tête et auxquelles il est nécessaire d’offrir une réponse concrète en détaillant de manière scrupuleuse les phases d’une stratégie de contenu qualitative.

C’est quoi une stratégie de contenu ?

Une stratégie de contenu est le meilleur allié possible pour tout plan web marketing. Afin d’arriver à concocter quelque chose de pertinent, il est nécessaire de penser et de concevoir une stratégie de contenu efficace, nommée brand content. Or, qu’est cela signifie précisément ? Il s’agit de la création de contenu adapté afin de viser et toucher vos cibles, en mettant en avant vos points forts, vos produits ou encore vos services.

Ces différents contenus diffusés sur la toile sont essentiels au niveau SEO. Il est possible de se positionner sur certains mots clés ou optimiser votre longue traîne. La finalité est le gain de positions en référencement naturel. C’est aussi une excellente manière de maîtriser votre image de marque, car c’est vous qui prenez la parole en effectuant un choix soigné de vos éléments. En diffusant aux endroits propices, il est possible de développer votre image, optimiser votre notoriété, prouver votre expertise et par conséquent gagner en légitimité. Si cela est encore et toujours flou pour vous, suivez une méthodologie pertinente et simple avec des piliers essentiels afin de concevoir une stratégie de contenus de qualité. Nous allons vous aider dans ce sens.

Positionnement et enjeux

Phase 1 : avoir des objectifs précis

Voici l’étape clé d’une stratégie de contenus. Il ne faut pas négliger cette dernière. Posez-vous les bonnes questions en amont. Identifiez les buts, c’est la meilleure manière d’initier une stratégie de qualité. Cela est d’ailleurs valable pour tout genre de stratégie. Voici un listing d’objectifs non exhaustif : optimiser sa notoriété ; prospecter ; fidéliser ; concevoir des services pour votre clientèle ; grossir les ventes ; légitimer votre positionnement ou encore optimiser votre trafic venant des différents moteurs de recherche. Il est possible de définir un ou plusieurs buts, puis de les hiérarchiser avec une finalité majeure mais aussi des objectifs secondaires. L’enjeu majeur de votre stratégie est de convertir et de vendre !

Phase 2 : savoir qui l’on est

Écrire et parler de soi est souvent une chose délicate. Souvent, on nous dit que l’on a peu de choses à raconter et c’est bel et bien une erreur car nous avons tous des choses à raconter. Sociétés, marques, individus : chaque entité possède un vécu, une histoire et des points forts. Vous devez trouver l’art et la façon de parfaitement raconter. Afin de parler de soi, il faut se connaître auparavant. Ainsi, vous devez bien définir qui vous êtes, votre positionnement, ce qui vous différencie de la concurrence, ce qui fait vos points forts, vos valeurs ainsi que votre mission. Afin de finaliser cette phase, il est nécessaire de posséder une vision globale de la totalité des offres, des produits ainsi que des services vendus.

Phase 3 : bien définir vos cibles

Toute la finalité d’une stratégie de brand content pertinente est de savoir à qui on s’adresse afin que nos contenus soit regardés et lus. Plus vous en saurez sur ces derniers, plus vous serez pertinents, plus vous pourrez intéresser vos cibles et par conséquent plus vos contenus pourront être lus. Il faut donc s’attarder sur la cible (grand public ou BtoB etc.). Vous devez définir leurs besoins ainsi que leur processus d’achat. Soyez au plus près de leurs attentes. C’est pourquoi les contenus doivent être uniques, sur mesure, et parfaitement adaptés à vos cibles. Ces derniers offrent la possibilité d’optimiser votre image de marque et d’offrir de la valeur ajoutée à votre société. C’est également la meilleure façon d’intéresser votre clientèle et vos prospects car vous serez au plus près de leurs besoins.

Phase 4 : Stratégie de contenu : trois bonnes pratiques à adopter en 2019

De l’émotion, encore et toujours plus d’émotion

Aujourd’hui, les marques mettent un frein au « toujours plus de contenus ». Effectivement, la qualité prime désormais sur la quantité. Cela se traduit par moins de posts Instagram, mais des visuels nettement plus approfondis et ayant plus d’impact. Ainsi, ils sont aussi grandement plus performants. Dans un univers où plus de huit millions de vidéos sont partagées tous les jours sur le mastodonte Facebook, il est essentiel de concevoir du contenu suscitant une émotion afin d’engendrer un attachement à l’univers de marque. L’émotion est essentielle par rapport à ma performance des messages diffusés afin que les audiences se sentent impliquées par les valeurs dévoilées. Dans ce but, soyez à l’écoute de vos consommateurs et ayez une approche marketing les disposant au cœur de l’univers de marque.

Podcasts ainsi qu’assistants vocaux ouvrent la voix

Siri, Cortana ainsi que Alexa : les assistants vocaux sont désormais sur toutes les lèvres. Le contenu sonore est désormais à intégrer dans les stratégies de content marketing. En tout cas, plus de 250 000 exemplaires de ces innovations ont été présents dans les foyers français en 2018.

Le futur appartient aux contenus optimisés pour les assistants vocaux. C’est pourquoi il faut moser sur l’audio en plus du visuel et par conséquent transmettre diverses émotions avec différents formats. Désormais, les assistants sont des canaux à part entière, tout comme les réseaux sociaux ainsi que les sites internet. La nouvelle prédominance de la voix dans l’univers marketing ouvre aussi de nouvelles perspectives créatives par rapport aux podcasts. Pendant longtemps réservé aux blogueurs et aux radios, ce format est désormais utilisé par des marques iconiques comme Chanel ou Lancôme.

Les écosystèmes de contenus ont de beaux jours devant eux

Pendant longtemps, les annonceurs ont mis en opposition formats longs ainsi que formats courts. Désormais en 2019, omnicanalité ainsi que personnalisation des contenus obligent les groupes à choisir une approche plus additionnelle. Selon les objectifs de génération, de conversion et de fidélisation, les formats se trouveront en écosystèmes de contenus. Ainsi, par exemple chez Plezi, les livres blancs seront en webinars, en articles de blogs ainsi qu’en kits opérationnels.

La maturité du secteur et des audiences offrent la possibilité de capitaliser sur un contenu « master » et de le décliner autant que vous le désirez en contenus snack. 2019 offre son lot d’opportunités marketing. Il faut savoir s’approprier les nouvelles tendances et les lier avec vos valeurs. En tout cas, le contenu ouvre le champ des possibles aux sociétés souhaitant divertir, engager mais également convertir. Qu’attendez-vous afin de vous lancer ?

Soyez original et apportez de la valeur ajoutée

Phase 5 : de l’originalité

Pour ce qui est du contenu de marque, le premier aspect de réussite se situe la plupart du temps au niveau de l’originalité. Il n’y a que les contenus uniques qui donnent la possibilité de se démarquer des concurrents, qui sont de plus en plus présents sur la toile. C’est pourquoi il est nécessaire de bannir les contenus dupliqués de votre site web et/ou de vos réseaux sociaux, mais il faut également aborder votre thématique sous un aspect novateur. Vous pouvez aussi penser et mettre en place un système de veille, dans le but de capter les dernières modes et afin d’offrir des thèmes « neufs » à votre audience digitale.

Phase 6 : une certaine dose de valeur ajoutée

Outre l’originalité de vos contenus, c’est sur la valeur ajoutée qu’il faut se concentrer dans le but d’accrocher et de séduire les internautes. Quand ils font une requête en ligne, ces derniers cherchent la plupart du temps des réponses à leurs interrogations, ou bien des renseignements qui leur offriront la possibilité de régler un souci précis. C’est pourquoi, selon la cartographie du e-commerce apparue en 2018, près de 57 % des consommateurs effectuent une recherche sur support mobile avant d’acquérir un produit. C’est en leur donnant cette réponse, ou ce renseignement, que vous les changerez en clients potentiels de votre société. Veillez à ce que les contenus publiés apportent un réel plus.

  1. Régularité ainsi que promotion

Régularité ainsi que promotion

Phase 7 : quelques grammes de régularité

Le brand content ainsi que le SEO sont la plupart du temps de pair. Ces deux techniques du marketing digital agissent en totale synergie, et conçoivent un genre de cercle vertueux : votre stratégie de contenu optimise le bon positionnement de votre site web sur les différents moteurs de recherche, tandis qu’un référencement naturel de qualité permet une meilleure visibilité de vos contenus. Toutefois, il est nécessaire de respecter une certaine régularité dans le but de concevoir cette synergie : il n’y a que les publications régulières qui offrent la possibilité d’optimiser le référencement de votre portail internet. Si par contre, vous avez peur de ne pas pouvoir respecter un rythme régulier de publication, il ne faut pas oublier de planifier votre stratégie de contenu à l’avance en vous servant d’un planning éditorial.

Phase 8 : une once de promotion

Afin d’être consultés, vos contenus doivent être parfaitement visibles. Cependant, l’obtention d’un trafic haut ne se doit pas à la chance. En effet, il faut promouvoir la totalité de vos contenus : articles de blog ainsi que vidéos de présentation de votre société. Que vous faites le choix d’une stratégie de publicité payante (référencement payant ainsi que régies publicitaires des réseaux sociaux) ou gratuite (pages sur les médias sociaux, netlinking, référencement naturel), il est primordial de mettre vos contenus en avant et en valeur afin qu’ils se démarquent et remplissent leur mission commune : attirer le plus de visiteurs. Optimisez au maximum leur potentiel viral en optimisant la totalité des publications sur les réseaux sociaux : attractives, voire décalées, ces dernières doivent donner envie à l’internaute de les partager. En outre, il ne faut pas oublier de saupoudrer le tout d’appels à l’action : la pertinence d’une stratégie de contenu dépend surtout de la capacité à convertir. Il faut par conséquent penser vos contenus pour la conversion des internautes en clients. Veillez à ce que ces derniers répondent aux problèmes de votre audience tout en concevant le maximum de lien possible avec l’un de vos produits ou services.

Phase 9 : n’oubliez pas de suivre vos performances !

Test and learn : vous avez certainement déjà rencontre cette expression par le passé. Il s’agit tout simplement de l’un des piliers du web. Comme ce dernier évolue vite, au même titre que le comportent des internautes, ce qui était vrai hier, ne l’est désormais plus. C’est pourquoi il faut tester et mesurer à chaque fois. Via les objectifs définis au préalable, faites le choix de KPI pertinents que cela soit de l’ordre du quantitatif (nombre de vues, de partages etc.) ou du qualitatif (sources de trafic, typologie des fans etc.). En outre, il ne faut pas oublier d’effectuer un plan de marquage pour votre site internet, afin de vous offrir la possibilité de mettre aux endroits qu’il faut les marqueurs remontant par la suite dans votre outil analytics.

En analysant les succès ou les revers de votre stratégie, vous pourrez adapter votre audience aux besoins dans le but de leur proposer une expérience utilisateur sans failles, étant au plus près de leurs désirs. De cette façon, vous rendrez compte des contenus marchant le mieux sur votre site web, ceux fonctionnant le mieux sur le réseau Facebook mais également à quelle heure il est nécessaire de publier. Il s’agit d’une très bonne façon d’affiner votre stratégie de contenus.

Dernière phase : et enfin, sachez ajuster votre stratégie !

Au moyen des Web aAalytics, vous pouvez changer vos erreurs en données précieuses. En identifiant les mots-clés les plus réputés, en analysant les tendances de recherche ainsi qu’en définissant le taux de clics, il est plus aisé de diffuser du contenu optimisé, qui se révèle être en adéquation avec les finalités de la société ainsi que les différents besoins des personas. Les Web Analytics offrent notamment la possibilité de connaître les avantages et les inconvénients d’une stratégie mais également de glaner de précieuses informations par rapport aux habitudes des visiteurs. Grâce à ces derniers, vous pourrez adapter la publication des contenus aux pics de fréquentation et par conséquent être certain de donner le bon message au moment opportun.

Cependant, il y a d’autres pistes afin d’identifier les meilleures opportunités de contenus. La veille sur les réseaux sociaux offre notamment la possibilité de repérer les influenceurs et que les hashtags revenant le plus souvent. Pour ce qui est de la concurrence, elle est également une source d’information s’avérant être non négligeable. En définissant les publications marchant le mieux et en analysant la stratégie de communication de la concurrence, il est effectivement nettement plus facile de se démarquer.

MORE
Get in touch

Qu'est-ce que vous attendez? contactez-nous et faites un pacte avec le diable.

Contactez Nous